Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Facebook,  Zynga, Dropbox ou encore AirBnB, ont connu des croissances exceptionnelles. Pourtant ces startups n’utilisent pas les outils sacralisés par le marketing classique mais elles révèlent l’esprit d’un nouveau courant : le Growth Hacking.

Ce courant est parfois confondu avec le web marketing, ou pire encore comme un « buzzword ». Mattan Griffel nous offre une définition complète de ce phénomène, de  l’état d’esprit « hacker » à sa place dans l’organisation. L’auteur est associé de Growth Hack ainsi que conseillé pour des entreprises comme Pepsico ou encore Bloomberg,

La meilleure façon de comprendre ce qu’est le Growth Hacking (et ce que font les Growth Hackers) est d’identifier ce que signifie le mot « Hacker ».  Un Hacker est une personne qui se concentre plus sur la réalisation d’objectifs plutôt que sur la méthode . Autrement dit, les Hackers font plus attention à ce qui doit être accompli qu’à la manière dont ils l’accomplissent. Ainsi, les Hackers trouvent très souvent des méthodes innovantes pour atteindre leurs buts.

Premier exemple : un hacker peut tenter d’obtenir un accès non autorisé à un système informatique. La façon dont il procède n’a pas réellement d’importance (il n’y a d’ailleurs  jamais une méthode unique), le tout étant que chaque action lui permette d’obtenir l’accès au système. Puisque les Hackers sont plus regardants des objectifs plutôt que des méthodes utilisées,  ils ont tendance à être anti-autoritaristes et à moins s’épanouir en grande entreprise (dans laquelle les processus sont normés et doivent  être respectés).

Un Growth Hacker est un Hacker dont l’objectif est d’augmenter le nombre d’utilisateurs pour un produit donné. La plupart des gens  considère la croissance de marché comme un élément marketing, cela  supposerait qu’il n’y a qu’un seul et unique moyen d’obtenir plus d’utilisateurs (le marketing, donc). Cependant cet axiome est erroné, dans les faits, ces dernières années on a pu relever de plus en plus de nouveaux produits propulsés de 0 à des millions d’utilisateurs, et ceci avec peu ou pas d’action marketing.

La croissance du marché peut être conduite par beaucoup de décisions non issues du marketing. Une des plus évidentes est la création de fonctions virales dans le produit, mais il y en a bien entendu beaucoup d’autres. Il convient donc de dire que le Growth Hacking n’appartient à aucun domaine spécifique comme le marketing ou encore la technique. Le Growth Hacking est transversal.

Ici, l’idée est de se poser la question suivante lors de chaque prise de décision : « Quel sera l’impact sur la croissance ? ».

Second exemple : alors que Facebook était encore à ses débuts, une Growth Team  a été mise en place, son action était transversale. La Growth Team était menée par un Growth Hacker qui  avait de l’expérience dans d’autres domaines tels que le business development, la finance, le developpement produit, le marketing et même les ressources humaines. Parmi les missions de l’équipe figurait la disponibilité de Facebook dans toutes les langues grâce au crowdsourcing, en alimentant un énorme système d’importation de contacts e-mails, et même en mettant en place « Facebook Lite » qui sera par la suite abandonné.

Durant ces dernières années, des Growth Hackers vraiment innovants ont développé de nombreuses bases théoriques avec les cas pratiques, et identifié des bonnes pratiques. Des personnes comme Noah Kagan (AppSumo, Mint, Facebook), Mike Greenfield (Circle of Moms, LinkedIn), Dave McClure (500 Startups, PayPal) et bien d’autres ont été les pionniers de ces nouvelles techniques fondées sur la viralité, les e-mails, le SEO et le marketing.

Traduit par Charlotte Noguer

Texte original sur Quora

Présentation de Mattan Griffel

Pour aller plus loin : L’ENTONNOIR DU LEAN MARKETING

EXPLICATION

INFOGRAPHIE

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s